Actualités VTC

Dernières actualités.
Grève des taxis sur Toulouse

Grève des taxis sur Toulouse

04.04.2016.

Empêchés de travailler librement par la grève des taxis sur Toulouse, les VTC toulousains menacent de porter plainte contre l’État.

Éric Robini est en colère. Le président des VTC (voitures avec chauffeur) de Toulouse va être obligé de garder sa voiture au garage lundi 4 avril… en raison de la grève des taxis, qui concentrera à Toulouse plusieurs centaines de taxis venus de toute la France.

« Comme lors de chaque grève des taxis, nous, VTC, allons à nouveau être bloqués par les barrages filtrants, s’indigne le président du Syndicat Professionnel de Transport par Chauffeur Privé (SPTCP). Pire, nous ne tenterons même pas de conduire des clients car c’est prendre de gros risques : repérables à leurs vitres fumées, nos véhicules sont alors pris pour cible par les taxis. »

Coups de clés sur la carrosserie, rétroviseurs cassés, agressions verbales, poursuites… Voilà le type d’exactions que nous subissons chaque fois. Et il est hors de question d’aller travailler la boule au ventre…
Lors de la dernière manifestation de taxis à Toulouse, fin janvier, deux VTC avaient déjà subi des dégradations.

Les VTC craignent pour leur intégrité physique

C’est pourquoi Éric Robini s’est engagé, au nom de son syndicat, dans un processus de discussion avec la préfecture de Toulouse afin d’obtenir des garanties pour que les 32 VTC du SPTCP puisse travailler librement.

« Les chauffeurs de taxi ont mis dans l’esprit des gens que les VTC et UberPop, c’était exactement la même chose. Or, nous sommes une profession tout ce qu’il y a de plus légal, avec un agrément de la préfecture », explique Éric Robini.

Malgré une demande de rendez-vous envoyée le 22 mars dernier, ce dernier n’a obtenu une entrevu avec le sous-préfet que ce mardi 5 avril… alors que la grève des taxis aura déjà démarré.

« Ce sera une journée de plus de perdue pour nous… car nous n’avons à ce jour obtenu aucune garantie de la part de l’État de pouvoir exercer librement notre activité dans la sécurité. »

Selon le déroulement de le journée du 4 avril, nous comptons déposer plainte contre l’État car, au courant de la situation, la Préfecture n’a rien mis en œuvre pour protéger notre corporation.

Affaire à suivre…
Source : actu.cotetoulouse.fr

 

>A noter également sur ladepeche.fr par Cyril Doumergue

Les taxis préparent d’ores et déjà un mouvement long. La cible des revendications des taxis ? Les Véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) et les plateformes numériques de réservation.

Les taxis exigent notamment «la fin du statut de VTC, LOTI et capacitaires» et «l’usage exclusif de la géolocalisation».

Ce lundi 4 avril s’ouvre à Paris une nouvelle séquence de négociations entre les syndicats de taxis et le gouvernement. «Avec cette concurrence déloyale, des artisans taxis sont en train de mourir, lance Philippe Duran, leader du mouvement toulousain. C’est notre survie qui se joue cette semaine.»

Source : www.ladepeche.fr

Toute l’actualité des chauffeurs VTC par MidiSudDriver
VTC Montpellier – VTC Agde – VTC Nîmes

Auteur:

Président de MidiSudDriver® SAS, je vous invite à découvrir nos prestations de locations de chauffeurs avec véhicules pour tous vos trajets personnels ou professionnels sur Montpellier et toute la région Occitanie...

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer